La ministre Elisabeth Borne en déplacement dans les Hauts-de-France

Informal_meeting_of_energy_and_transport_ministers_(TTE)._Arrivals,_transport_ministers_Elisabeth_Borne_(37190062412)_(cropped)La ministre des Transports, Elisabeth Borne, est en visite dans les Hauts-de-France ce lundi 15 et ce mardi 16 avril 2019.

Voici le programme de ses visites :

Lundi 15 : Somme, Pas-de-Calais et Nord

A Amiens, Elisabeth Borne découvre le nouveau réseau BHNS, dont un abribus connecté devant la gare, ainsi que le centre d’exploitation de maintenance de Rivery. Les élus l’amèneront également à parler des liaisons ferroviaires de l’étoile d’Amiens, dont Amiens-Paris, et du barreau Roissy-Picardie, qui est très attendu.

Elle se rend ensuite à Dunkerque, pour y rencontrer le maire et président de la communauté urbaine. Ce déplacement sera consacré principalement à l’économie portuaire et aux infrastructures littorales. Gageons qu’il y sera également question de la gratuité des transports, mise en place depuis quelques mois par Dunkerque.

Le soir, elle est à Valenciennes pour y officialiser l’implantation de l’agence européenne des chemins de fer. Avec les élus, elle évoque également la desserte TGV des grandes villes du Nord-Pas-de-Calais, comme Douai, Arras, Béthune, etc.

Mardi 16 : Le Nord et l’Aisne

Elle visite un garage solidaire à Leval (59), puis consacre sa matinée à la RN2 : d’abord avec un comité de pilotage à Etroeungt (59), puis avec un chantier de réaménagement à La Capelle (02).

A Soissons (02), elle aborde durant l’après-midi les questions de mobilité et d’urbanisme avec la communauté d’agglomération et la ville. Les questions sont nombreuses : service actuel et avenir de la ligne ferroviaire Paris-Laon, études pour la mise en place d’une virgule Soissons – Mitry-Mory, mise en place du projet Coeur de Ville, travaux en gare de Soissons et développement du quartier de gare.

Cette visite donne un aperçu, malheureusement partiel mais assez représentatif, des questions actuelles de mobilité dans la région Hauts-de-France.

Lorsqu’elle était venue dans l’Aisne durant la campagne des législatives, Elisabeth Borne avait tenu à rencontrer des usagers. C’était une démarche courageuse et instructive pour tous. Nous l’encourageons à rencontrer à nouveau des usagers dans les prochaines régions qu’elle visitera. Que le Tour de France des Mobilités lui permette d’aller à la rencontre des élus locaux est une bonne chose ; qu’il lui permette de les rencontrer en présence des usagers et de leurs associations en serait une excellente.